Atelier

Confort d’été : centre de dialyse (passif) à Saint-Priest-en-Jarez

& restructuration/rénovation d'un bâtiment du CD 42

L’atelier-visite porte sur des retours d’expériences d’opérations passives de la Loire, avec un focus sur le confort d’été, thématique traitée en fil rouge par VAD en 2018.

La matinée s’articule autour de présentations en salle au sein des bureaux de l’Agence Rivat puis de la visite de 2 opérations en chantier : le CD42 (restructuration et rénovation énergétique du bâtiment 22 rue Paul Petit) à Saint-Etienne et la construction d’un centre de dialyse passif à Saint-Priest-en-Jarez.

Programme

  • 8h45 : Accueil café
  • 9h : Introduction, par les organisateurs
  • 9h10 : Atelier sur le confort d’été
    • Témoignage du Groupe de travail "Evaluation" de Ville & Aménagement Durable
    • Présentation des 2 opérations visitée et focus sur le confort d’été, par l’agence Rivat, l’Atelier des Vergers, Héliasol (+ autres acteurs à confirmer)
    • Questions/réponses avec la salle
  • 10h : Départ pour le centre de dialyse
  • 10h20 : Visite du centre de dialyse
  • 11h15 : Départ pour le bâtiment du CD42
  • 11h30 : Visite du bâtiment du CD42
  • 12h30 : Fin de la visite et déjeuner réseau (optionnel)

La thématique du "confort d’été" est traitée en fil rouge par VAD en 2018, par le biais de visite (cf. visite du groupe scolaire de Grézieu-la-Varenne), groupe de travail... En particulier, une enquête « confort d’été » a été lancée en début d’année 2018 pour capitaliser les retours d’expériences du confort réel de bâtiments neufs ou rénovés.

En savoir plus sur les opérations

  • Centre de dialyse passif : le bâtiment sera labellisé Passivhaus grâce à une VMC double-flux, une isolation extérieure performante, des BSO + Store screen pour le contrôle des apports solaires, des menuiseries triple vitrages et une enveloppe étanche à l’air avec contrôle intermédiaire et final.
    La complexité de cette opération est la chaleur dégagée par les équipements liée au programme de ce centre de dialyse. Le process utilisé (les générateurs de dialyse notamment) dégage énormément de chaleur. La notion de confort thermique dans le bâtiment est donc primordiale pour pouvoir labelliser ce bâtiment. La priorité est donc de maîtriser cet apport et s’en servir pour rendre ce bâtiment passif. + d’infos
  • Bâtiment 22 rue Paul Petit : Le bâtiment est installé rue Paul Petit en périphérie du cœur de ville, sur la colline de Villeboeuf dans le jardin des plantes. Le choix d’une isolation par l’extérieur, donnant des hautes performances thermiques au bâtiment, permet aussi de moderniser ce bâtiment marqué par son aspect architectural des années 60. Le concept est de recomposer le graphisme de la façade en jouant sur les pleins et les vides. Ce travail des châssis offre aussi une multiplicité d’ambiance intérieure aux bureaux. Le système de chauffage est assuré par la chaufferie gaz existante modulée permettant d’alimenter un plancher chauffant. L’installation d’un système de 8 forages géothermiques complémentaires permet de rafraichir ou tempérer l’air neuf à l’entrée de la ventilation mécanique double flux. + d’infos