Jardin collectif associatif Les Pot’iront à Décines (69)

Localisation
Décines - Rhône (69)
MOA

Association Les Pot’iront

Acteurs clés

Adhérents de l’association
ARDAb
BTM
Le PASSE-Jardins
Les Croqueurs de Pomme Rhônes-Alpes
Le GRAB
Le CRba
Les COLIBRIS 69 Lyon Reliance
Côté Jardins
La FRAPNA

Les Pot’iront est un jardin collectif associatif de production de légumes de 3 hectares dans l’Est lyonnais.

Ce jardin vise différents objectifs : relocaliser l’économie, créer un circuit court de distribution de produits alimentaires, développer l’agriculture biologique, rétablir du lien social, modifier les comportements et les modes de consommation.

Le projet s’est concrétisé entre 2008 et 2010 grâce à des citoyens engagés et très déterminés - les Pot’s -, une volonté politique locale et des financements publics.
Deux années ont été nécessaires pour concevoir le projet (fonctionnement, moyens matériels et financiers, étapes du projet, etc.), trouver un terrain, fédérer des adhérents, convaincre des décideurs politiques et des partenaires financiers.

Après la mise à disposition du terrain fin 2009, les premières commissions de travail ont été mises en place, menant au recrutement du maraîcher, à l’aménagement du terrain et du local, à l’élaboration du plan de culture, à l’organisation des journées de travail, des récoltes et des distributions des paniers dans chaque quartier.

Alimentation

Des paniers de fruits et légumes sont distribués chaque semaine aux Pot’s et sont accompagnés de recettes :
• production variée de légumes cultivés en agriculture biologique sans pesticide : 60 variétés dont des légumes anciens ;
• production de fruits sans pesticides : verger composé de 90 arbres fruitiers.

Economie

Tout le monde peut adhérer à l’association. L’adhésion est de 30€ par an et par famille. Toutefois, étant donné l’espace de maraîchage limité, la forte demande et la nécessaire rotation des cultures, tous les adhérents ne peuvent pas bénéficier d’un panier chaque semaine.
105 paniers sont distribués chaque dimanche aux adhérents inscrits et engagés à travailler 8 dimanches par an en maraîchage ou verger (2 dimanches par saison). L’association leur distribue un panier de légumes de saison au prix du marché chaque semaine. Les Pot’s achètent à l’avance les paniers prévus pour l’année en versant, en plus de leur cotisation, 510 € par année soit 42,50 € par mois.

Grâce au travail des adhérents, le panier moyen évalué entre 16 et 18 € (tarif moyen AB) est vendu à 11 € (tarif moyen conventionnel).
Pour atteindre l’équilibre budgétaire et pérenniser le projet, une production de 100 paniers de légumes par semaine est nécessaire. Cela correspond à environ 140 familles (paniers parfois partagés entre plusieurs familles).

En 6 ans, la distribution de paniers est passée de 46 à une moyenne de 90 par semaine, pour aujourd’hui atteindre plus de 100 paniers. L’association est autonome financièrement.

Social

L’association compte aujourd’hui 140 adhérents. Ils habitent dans un rayon de 15 km autour du jardin, avec une belle diversité sociale et générationnelle. La convivialité du site est renforcée par l’organisation plusieurs fois par an de rencontres entre les adhérents. Un repas organisé en janvier, une fête d’été à la fin du mois de juin, une soupe à la chaudière organisée en novembre, des débats et présentations sur des thèmes liés au jardinage, ou encore des ateliers cuisine sont des évènements très appréciés et attendus chaque année par les adhérents.

Pédagogie

Des visites de classes d’écoles, d’établissements agricoles ou de délégations professionnelles sont de plus en plus fréquentes. Une sensibilisation à l’alimentation est réalisée auprès des jeunes, par l’accueil régulier des enfants des adhérents ainsi que des classes d’école pour découvrir comment poussent les fruits et légumes en agriculture biologique.

Environnement

Dès le démarrage, la conduite des cultures a été réalisée selon le cahier des charges de l’agriculture biologique sur un terrain agricole qui était jusqu’alors conduit en agriculture conventionnelle.

Au fil des années, une amélioration de la qualité du sol a été constatée :
• une terre moins compacte grâce aux épandages de fumier, plus riche en insectes, micro-organismes et en adventices natives ;
• une recrudescence des vers de terre, des insectes auxiliaires, oiseaux et couleuvres ;
• un équilibre du biotope, grâce aux rotations des cultures et aux semis d’engrais verts.
De plus, la plantation des haies a permis le retour de certaines espèces d’insectes et d’oiseaux et un accueil de ruches.
Les bénéfices sur la santé des adhérents concernent plusieurs aspects :
• bien-être physique par une pratique de l’activité de maraîchage les jours de participation (désherbage, récolte, plantation, buttage, soin des cultures, travaux d’entretien du matériel et des haies, etc.) ;
• bien-être moral et social par l’activité et le partage de moments de convivialité avec d’autres adhérents.

Gouvernance

Le jardin est gouverné par un conseil d’administration de 18 membres adhérents. Certains administrateurs occupent des fonctions au sein du bureau ou au sein d’un des 5 commissions : communication, animation, culture, travaux et verger.
Une maraîchère exploite le site à temps plein annualisé. Toutefois durant l’été, un saisonnier l’accompagne pendant 5 mois à raison de 24 heures par semaine.
Chaque dimanche un groupe de 15 à 20 adhérents contribue bénévolement à l’exploitation du jardin (maraîchage et verger). Chaque adhérent y participe 8 dimanches par an.
Aucune connaissance en jardinage n’est nécessaire, la maraîchère guide les adhérents et les conseille dans les choix de culture.

Les adhérents sont sollicités sur des journées supplémentaire pour réaliser des travaux divers sur le matériel.
Les adhérents sont répartis sur les villes de Décines (30 paniers), Meyzieu (25 paniers), Vaux en Velin (15 paniers), Lyon (15 paniers) et Villeurbanne (20 paniers).

Au total, il existe 11 groupes, correspondant à 11 zones géographiques, chacune est gérée par un référent. Le référent coordonne la présence des adhérents au jardin, afin de garantir la participation d’un adhérent minimum par groupe, qui assure ainsi la livraison des paniers sur sa zone géographique.

Depuis 3 ans, la demande d’adhésion est importante face à la surface d’exploitation et à la production. Il existe une liste d’attente, qui se renouvelle régulièrement pour pouvoir participer à l’activité et bénéficier de paniers de légumes chaque semaine.

Montage juridique et foncier

Le jardin les Pot’iront est situé sur un terrain municipal. Une convention d’usage agricole gratuite sans commercialisation extérieure a été signée pour mettre à disposition le terrain municipal à l’association. Elle est renouvelable tacitement tous les 3 ans.
En 2009, l’intérêt écologique a justifié cette convention. Les conditions de la convention excluent toutefois toute commercialisation vers l’extérieur, la production et la vente de fruits et légumes doivent uniquement être effectuées par et pour les adhérents de l’association.

Problématiques techniques

Localisé à Décines, le site dédié à l’exploitation était pollué.
Il a fallu 3 ans pour que l’association puisse dépolluer le terrain, à l’aide d’engrais verts et grâce à des techniques de cultures biologiques.
La certification AB a été obtenue au bout de ces 3 ans d’agriculture en technique de maraîchage biologique.

Conseils et retours d’expériences

Au commencement du projet, le temps consacré à l’activité du maraîcher était trop limité. Un mi-temps n’était pas suffisant pour exploiter 3 hectares, malgré une forte détermination et ténacité.
L’association a ainsi engagé une maraîchère à temps plein et les membres de l’association ont été très présents pour contribuer à mener à bien ce projet.

Plus de détails sur ce projet dans le book d’initiatives en Auvergne-Rhône-Alpes dédié à l’agriculture urbaine de Ville & Aménagement Durable.