Visite

Eco-quartier "Les Passerelles"

Visite Aménagement

Suite à la fermeture des Papeteries de Cran-Gevier, le foncier de l’usine devient la propriété de la société CRAN 2005. Cette friche industrielle, idéalement située, fait alors l’objet d’un projet de requalification.
L’enjeu de cet éco-quartier est de pouvoir répondre à la forte demande en logements tout en préservant la qualité paysagère du site (vues sur le Thiou, 60 % de l’espace sera paysager).
« Les Passerelles » font écho aux passerelles piétonnes qui traversent le Thiou et à l’idée de liens entre les quartiers, la population, le passé et l’avenir avec comme objectif de :
- Rapprocher ville haute et basse
- Favoriser la mixité sociale
- Renforcer le lien entre le Thiou, la nature et la ville
- Symboliser le passage de l’industrie du papier à celle de l’image numérique.

Le projet partenarial urbain (PUP) a permis à la ville d’être un acteur clé du projet.

Grâce au PUP et à la volonté politique de s’orienter vers des aménagements durables, le projet d’éco-quartier a été conçu en concertation avec la population. La priorité a été donnée au travail d’équipe pour que chacun des acteurs puisse faire part de son expertise et de ses aspirations dans l’élaboration du cahier des charges. La concertation et l’information publique ont contribué à l’appropriation par les habitants de cette opération.

Les Passerelles se distinguent par une approche transversale.

Suite aux 11 mois de dépollution et de déconstruction, 80% des matériaux issus de cette déconstruction ont été réutilisés sur le chantier. Les bâtiments sont de conception bioclimatique avec une attention particulière pour favoriser l’éclairage naturel. Les énergies renouvelables contribuent à hauteur de 85 % aux besoins, notament via l’hydroélectricité, une chaufferie biomasse et des panneaux photovoltaïques sur le Halls. En terme de mobilité, la priorité a été donnée aux transports doux : mail piéton, voies cyclables, autopartage, transports en communs de proximité, absence de voiture en surface et seulement 1 place de parking souterrain par logement.
Des espaces partagés, tels que terrasses et salles de réception sont mis à la disposition des habitants.
La gestion des eaux pluviales se fait au travers de noues paysagères, de terrasses végétalisées et grâce à la forte intensité paysagère du site.

La conservation du « Halls aux machines » comme témoignage du passé et support de l’avenir

Seul bâtiment conservé, il devient le coeur économique du quartier et le lieu fédérateur de l’industrie de l’image en mouvement, « Les Papeteries Image Factory ». Composé de 3 étages desservis par un patio central, ce bâtiment de plus 7 000 m² comporte de nombreux espaces de bureaux, un restaurant, des logements temporaires et 150 places de parking en sous-sol.

Fiche technique

Maître d’ouvrage : Ville de Cran-Gevrier et Sarl CRAN 2005
Mandataire de la ville : Teractem
AMO DD : Indiggo
Maîtrise d’œuvre : Aktis architecture, ADP Dubois architecture paysagiste (MOE Urbaine), Cabinet Uguet, Atelier Fontaine, SOBERCO, Conseil Ingénierie Lémanique (MOE espaces publics), AER Architectes (Rive droite), Aktis Architecture (Rive gauche) (MOE bâtiments)
Coût des travaux : 7,6 M €
Surface : 6,6 ha
Date livraison : 2015 à 2017
Performance énergétique : Label Effinergie +, NF HQE Logement

Manifestation organisée dans le cadre du TOUR VAD COP21.