Visite

Institut Régional de Formation Sanitaire et Social de la Croix-Rouge

Objectif BEPAS sans certification

Visite de l’Institut Régional de Formation Sanitaire et Social de la Croix-Rouge du site de Valence (objectif BEPAS sans certification).

Par son implantation le long du mail piéton, le centre de formation s’intègre et participe à la définition du nouveau quartier de Latour-Maubourg à Valence.
L’école se compose de salles de cours, amphithéâtre, cafétéria, centre de documentation et administration.

La présence de la caserne, en partie réhabilitée, est un élément primordial dans la conception du projet. Le respect des lieux explique la sobriété qui caractérise l’aspect extérieur du bâtiment.

L’esthétique particulière des façades sur les derniers niveaux résulte d’une volonté d’avoir un éclairage naturel optimal tout en se protégeant des surchauffes (expositions est et ouest). Le bâtiment est composé de prémurs béton (préfabriqués) et d’une ossature bois en R+4 et R+5 avec poteaux poutre et OSB en contreventement. Tous les niveaux disposent de menuiseries bois. Un encadrement métal laqué préserve chaque ouverture du soleil.

Prémurs

Les pré-murs (préfabriqués en atelier) sont isolés et assemblés sur place. L’isolant en laine de roche est fixé sur le pré-mur extérieur, et le béton est coulé dans ce complexe. Le transport de ces prémurs a posé quelques problèmes, les rues à proximités étant assez étroites. Le bâtiment était initialement gris, mais l’architecte conseil a demandé de s’adapter à la molasse utilisée à proximité du site sur les autres bâtiments (lasure ocre).

Santé, confort

La qualité des espaces (mobilier bois, distribution des espaces, lumière naturelle) a été remarqué par l’ensemble des participants. Les peintures, primaires, ragréages et colles sont A+ et Ecolabel. Les murs de l’amphithéâtre ont été repensés, non pas rectilignes mais avec des brisures pour éviter de diffuser les bruits des rangées près des murs. Le plafond a aussi des brisures de manière au contraire à porter la voix de l’auditeur au niveau de l’estrade dans tout l’espace.
Les plafonds sont en îlot pour améliorer le confort d’été. Des brises soleil orientables complètent le dispositif sauf sur la façade Sud-Ouest. Une sonde en toiture (anémomètre) permet de gérer les stores en cas de vent fort.

Les équipements techniques

Le bâtiment est chauffé via une sous station de chauffage urbain et ventilé par une double flux à débit variable dans l’amphithéâtre (sonde CO2) et fixe dans les autres espaces. Les R+4 et R+5 sont équipés d’une simple flux. L’ECS est produite par ballon électrique. Une GTC permet la supervision des installations climatiques du bâtiment avec la possibilité de réaliser des programmations horaires par CTA/extracteur et par circuit de chauffage/rafraîchissement.

Les acteurs de l’opération

  • Maître d’ouvrage : Croix-Rouge Française
  • Cabinet Denizou (Économie)
  • Cabinet Strem (Fluides)
  • EODD (HQE)
  • DPI (Structure)
  • Exact (Acoustique)

Caractéristiques

  • Mission : BASE + EXE
  • SHON : 3 300 m2
  • Effectif : 500 personnes
  • Montant des travaux : 5 700 K€ HT
  • Chantier : 2016-2017

Le bâtiment est composé de prémur isolé avec de 2 parois béton préfabriquées et de murs extérieurs et intérieurs en ossature bois :

  • VMC double flux
  • Menuiseries bois (fenêtres/ portes fenêtres/ façade rideau) et double vitrage faiblement émissif
  • Générateur de chaleur : sous-station de chauffage urbain de la ville de Valence, au RDC
  • Chauffage/rafraichissement de l’amphithéâtre grâce à la CTA 01

Programme

  • 10h-11h : Présentation de l’opération par les acteurs de l’opération (Xavier Porte, architecte Face A - Benjamin Rouyer, chargé d’opération, Bouygues Construction - Hervé Girard ou Arnaud Juliand, EODD)
  • 11h-12h : Visite de l’opération
  • 12h15 : Déjeuner réseau

Découvrir le film du projet


Voir en ligne : Site de l’agence FACE A