Atelier

Maraîchage urbain

Intégrer et pérenniser des paysages comestibles en ville

Protection de l’environnement, amélioration de l’espace urbain, création de lien social, sécurité alimentaire, prévention de la santé, éducation à une meilleure alimentation, développement économique… les atouts de l’agriculture urbaine sont multiples.
En pratique, quelle réalité recouvre le terme de ‘maraîchage urbain’ ou plus exactement de ‘paysage comestible’, si l’on considère une notion plus large d’aménagement intégrant une composante nourricière, quelle que soit sa taille ? Comment intégrer et surtout pérenniser cet aménagement dans le projet urbain et architectural ?

Ville & Aménagement Durable, en partenariat avec le Grand Romanesco et l’association Groof, a proposé une journée composée :

  • le matin : d’un atelier d’information et d’échange en s’appuyant sur le témoignage de multiples acteurs
  • l’après-midi : de la visite du Centre public de Formation et de Promotion Horticole(CFPH) et de la ferme urbaine de l’Abbé Rozier (insertion, production, station d’expérimentation, lieu d’enseignement).

Programme

9h : Introduction, par VAD

9h15 : Agriculture urbaine, paysage cultivé… de quoi parle-t-on ? Le point de vue de 3 professionnels
- Différentes typologies de paysages cultivés et exemples de projets
- Dynamique en France et en Auvergne-Rhône-Alpes et mobilisation citoyenne
- Bénéfices, limites et leviers
- Montage de projet : comment intégrer l’agriculture urbaine dans le projet urbain et architectural ?
Intervenants : Stéphane Lévèque, association Groof, Amaury Dubois, Amaury Dubois Paysage & collectif Le Grand Romanesco, Alain Grenet, CFPH de Lyon-Ecully

10h15 : Ils font l’agriculture urbaine ! Exemples d’acteurs et d’initiatives : présentations flash
- Anne Reveyrand, Ville de Villeurbanne
- Thierry Roche, Atelier Thierry Roche
- Amaury Dubois, Olivier Menahem, Sarah Retif, Le Grand Romanesco
- Philippe Zerr, maraîcher urbain
- Anaïs Prevel, Urba Lyon
- Alain Grenet, CFPH
- Mathieu Arrar et Marion Schnorf, Association Française d’Agriculture Urbaine Professionnelle

11h15 : Echanges en petits groupes

12h20 : Déjeuner

13h30-15h : visite de la ferme urbaine de l’Abbé Rozier (optionnelle)

Enseignements

La synthèse des échanges est à retrouver prochainement.
L’ensemble des supports d’intervention sont à télécharger ci-contre.
Retrouvez également :

En savoir plus

  • Place au Terreau : propose une offre complète d’aménagements paysagers comestibles et de potagers sur-mesure ainsi que des formations et des animations, le tout en s’attachant à respecter les principes de la permaculture. +
  • Groof : promeut les potagers en toiture en proposer une vision générale, accompagnant des projets pilotes, et communiquer pour créer un engouement citoyen. +
  • Le Grand Romanesco : créé des jardins cultivés urbains sur les toits ou au sol selon les principes de la permaculture. +
  • Philippe Zerr, maraîcher urbaine, ex-maraîcher du toit de Groupama, spécialisé dans les petites surfaces. +
  • La Ferme de l’Abbé Rozier : « à Ecully, aux portes de Lyon, la Ferme de l’Abbé Rozier s’étend sur une dizaine d’hectares. Cette ferme urbaine qui cultive fruits, légumes et valeurs humaines a plusieurs missions »  : insertion, production, station d’expérimentation, lieu d’enseignement. +
  • Urba Lyon : travaille pour les collectivités publiques soit en répondant à des commandes soit en prospective. Elle explore des sujets émergents (ou émergés) par exemple l’étude visant à comprendre l’agriculture urbaine sur le territoire ou encore la réalisation d’un plan d’action pour développer la nature en ville (sous toutes ses formes). Elle dispose d’un observatoire de la nature et de l’agriculture sur le territoire de l’aire métropolitaine lyonnaise et réalise des documents réglementaires qui cadreront les thématiques agriculture urbaine.