Petit-déjeuner débat

Chronotopie, temps et lieu au service de l’aménagement

Aménagement

Chronotopie, temps et lieu au service de l’aménagement

Programme détaillé à venir

Nouveau sujet d’exploration pour l’action collective Aménagement, la Chronotopie sera au cœur de nos échanges.

Autour de Claire Revol, maîtresse de conférence à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine - Université Grenoble-Alpes et rédactrice des avant-propos du Livre "Éléments de rythmanalyse et autres essais sur les temporalités" d’Henri Lefebvre (édition Eteropiafrance), nous mèneront un travail collectif en plusieurs séquences. L’objectif étant d’affiner la définition de la chronotopie dans les aménagements ; d’identifier des opérations /projets qui entrent dans ce cadre et de travailler sur le couple freins / leviers pour mettre en exergue quelques facteurs clés de sucés pour des aménagements chronotopiques.

Le petit-déjeuner débat est un format de manifestation qui donne la priorité aux échanges libres entre participants (25 à 40). Autour d’un moment convivial, le GT présente rapidement la thématique choisie, les "personnes ressources apportent témoignages et éléments de contexte concrets et les professionnels présents, véritables particip’acteurs, contribuent aux échanges en faisant par le leurs projets et expériences.

Etymologie du mot = Du grec ancien χρόνος, khrónos (« temps ») + grec ancien τόπος signifiant « lieu » >> un lieu qui, en fonction du facteur temps, a différentes fonctions. Les différents temps … une multitude de possibilités ! On peut parler de : jour / nuit, travail / loisir, été / hiver, rapidité d’accès / lenteur.
On considère donc qu’un espace chronotopique permet d’accueillir différents usages en fonction des temporalités. Cette définition fait écho à celle de l’espace public qui a pour vocation d’accueillir le public et de ce fait de ses usages !
L’exemple le plus probant pour illustrer ce phénomène est la place du village qui s’adapte pour accueillir : le marché hebdomadaire, le stationnement, le banquet/la fête du village, les vœux du maire, la déambulation et les temps de jeu et de pause pour certains usagers etc.

Claire Revol, maîtresse de conférence à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine - Université Grenoble-Alpes. Après un doctorat en philosophie consacré à la pensée d’Henri Lefebvre sur l’habiter dans un monde urbain et ses textes sur la rythmanalyse, elle se concentre sur l’écologie politique et la transition socio-écologique des villes en questionnant les relations incarnées à l’environnement dans l’habiter. Elle s’intéresse aux pratiques expérimentales collaboratives et collectives pour mettre en commun l’éprouvé.

Votre contact : Naïma Brazi