Atelier

Ventilation naturelle

Atelier Outil / Enveloppe

L’atelier organisé par VAD, en partenariat avec l’ASDER et le CAUE73, propose de faire un point sur cette technique en intégrant la vision croisée d’acteurs (architecte, BE QEB, contrôleur technique...) dans un contexte de requestionnement national autour de nos stratégies de ventilation.

La ventilation naturelle est un des outils de la conception bioclimatique, qui consiste à utiliser les possibilités du climat et de l’environnement immédiat pour répondre aux besoins de renouvellement d’air et de confort du bâtiment. Par ailleurs, elle permet de répondre à des enjeux de spatialité et de « low-tech », gage de pérennité en exploitation. Les systèmes de ventilation naturelle sont relativement simples et peuvent se décliner en 4 grandes familles : traversante, mono-orientée, par tirage thermique, assistée et contrôlée – VNAC, auxquelles s’ajoutent les systèmes hybrides. Néanmoins, ils nécessitent d’adopter une démarche de « bioclimatisme du vent » et de revisiter la morphologie même du bâtiment (dispositifs et porosité de façade, forme de la toiture...). Concernant la ventilation naturelle hygiénique, celle-ci nécessite une volonté forte de la maîtrise d’ouvrage et un investissement important de la part de la maîtrise d’œuvre. Les évaluations de ces dispositifs mettent aussi en avant la nécessité d’une bonne intégration de ces équipements et une appropriation par les usagers pour éviter les risques d’inconfort.

Logiciels de simulation comparés par le GT Outil

Les logiciels de simulation permettent de valider une stratégie de ventilation naturelle en évaluant les débits générés à partir des données de vents, de l’environnement, des températures extérieures et intérieures, du type de local. 4 outils ont été comparés par le groupe de travail Outil : TRNSYS, Design Builder, Virtual Environment, et Pléiades + PHPP. Ce dernier permet de répondre à des exigences de confort d’été mais n’est pas un outil d’aide à la conception (géométrie pièce, positionnement ouvrants…).

Extension de l’école de musique le Briscope à Brignais (ventilation naturelle par tourelles à vent) (livraison 2012)

L’installation de Ventilation naturelle assistée et contrôlée (VNAC) se compose d’entrées d’air parclosées dans les châssis des menuiseries équipant chaque pièce, de conduits shunt avec registre de régulation ainsi que de tourelles en toitures. Au dernier étage où se situent des petites salles, le transfert d’air se fait dans les circulations pour ne pas démultiplier le nombre de tourelles. Le suivi réalisé suite à la livraison du bâtiment met en avant une très bonne qualité de l’air intérieur, à l’exception d’une pièce pour laquelle l’occupation est deux fois plus importante que prévue initialement. Les indicateurs restent toutefois satisfaisants.

Logements collectifs sur la ZAC de la Duchère (projet de ventilation naturelle par pièce - phase APS)

Sur une opération de 52 logements à Lyon, l’ambition était de réaliser une ventilation naturelle hygiénique par pièce. Cela a nécessité de dessiner un projet qui intègre cette particularité, ce qui constitue un réel défi, puisque toutes les pièces sont équipées de fenêtres. L’incompatibilité du projet avec l’arrêté du 24 Mars 1982 relatif à l’aération des logements a nécessité la mise en œuvre d’une démarche expérimentale sur 10 logement pilotes, sous 2 conditions : la réversibilité de la proposition de ventilation naturelle et le déclenchement automatique de la VMC si le renouvellement d’air est insuffisant. Cela engendre la nécessité de détalonner les portes et donc de créer un échange aéraulique entre pièces. Un protocole de validation de l’expérimentation est prévu, couplant évaluation des débits de renouvellement d’air et de la QAI.