Visite

ZAC des Girondins - Focus îlot Pré Gaudry

Traitement innovant des espaces publics, cœur d’ilot et nouveaux modes d’habiter/vivre ensemble

La visite est née d’une réflexion croisée de la SERL et de Ville & Aménagement Durable sur les traitements des cœurs d’îlot :
lien public/privé, qualité de vie et vivre ensemble, îlot de chaleur urbain, innovation sociale et mode d’habiter.

Au programme de cette visite :

  • Présentation générale de la ZAC (objectif, ambition, convention de programme et workshop), cahier des charges et spécificités notamment sur les services innovants (chambre d’hôtes, conciergerie en ligne, nursing de plantes etc.), le traitement et la gestion des cœurs d’îlot ou des espaces publics
  • Approche développement durable de la ZAC
  • Focus îlot Pré Gaudry (habitation, serre, et jardin en toiture, traitement espace public/privé, coeur d’ilot jardin, traitement des rez-de-chaussée, mode de gestion des espaces plantés)

Cette visite mettra l’accent sur les enjeux liés aux modes d’habiter et aux cœurs d’ilots : espaces partagés en cœur d’îlot pour contrer le phénomène d’ilot de chaleur urbain et permettre des espaces de sociabilité ou de convivialité afin de créer du lien entre les habitants.

Fiche technique : ZAC Girondins
Aménageur : SERL
Urbaniste/architecte/paysagiste : TVK, BASE
Maitrise d’oeuvre : BASE, Egis, Les Eclaireurs, Transitec
Développement Durable : EODD
Mission Gerland
Caractéristiques de la ZAC
Fiche technque : Ilot Pré Gaudry
MOA : Bouygues Immobilier
Architectes : SOA & Nicolas Laisne
Caractéristiques Ilot Pré Gaudry

ZAC des Girondins

Elle s’appuie sur trois principes urbains : une trame viaire, des lieux d’intensité et un réseau vert. L’allée Fontenay, axe vert qui traverse la ZAC du nord au sud permet un parcours apaisé au sein du quartier. Les îlots sont traités en intégrant : l’ensoleillement pour tous, la végétalisation, la mixité programmatique, la relation à l’espace public et la multiplicité des
usages. Sur les îlots jardins, il est demandé 40 % de pleine terre (contre 7,5 % dans le PLU), les eaux pluviales sont infiltrées à la parcelle. Sur ces îlots, les logements en rez-de-chaussée ont fait l’objet d’une réflexion sur l’ouverture à l’espace public avec une délimitation assurée par des bandes végétalisées et une clôture de 70 cm. L’entrée s’effectue sur rue pour certains. Sur le plan socio-économique les enjeux sont les suivants :

  • mixité sociale, fonctionnelle et générationnelle (îlots mixtes, îlots jardins, école, commerces, etc.) ;
  • lieux de sociabilité et d’échanges ;
  • qualité de vie des habitats ;
  • développement du « vivre ensemble » ;
  • projet accessible à tous.

La SERL et ses conseils (EODD, Base, etc.) ont organisé entre trois et cinq réunions avec chacune des équipes. La finalité est de faire adhérer les promoteurs et leurs concepteurs aux cahiers des charges ambitieux et innovants, tout en faisant évoluer les projets sur cette base. La complexité est d’être suffisamment innovant dès le départ pour que le quartier le soit à sa livraison et surtout adapté aux usages de demain. La SERL ne dispose pas de l’ensemble de la maîtrise foncière de la ZAC, elle travaille ainsi sur l’intégration des enjeux via des conventions de programme.
L’objectif est que le bâtiment crée des usages favorisant le vivre ensemble en milieu urbain dense.
Sur le plan environnemental :

  • efficacité énergétique des bâtiments neufs pour que les bâtiments soient performants en 2012 et en 2027 (bâtiments Effinergie+ et BEPOS (1 obligatoire pour îlots de 4 bâtiments, 2 obligatoires pour les îlots de 6 bâtiments)) ;
  • réseau de chaleur et mutualisation des besoins énergétiques (géothermie couplée à biomasse) ;
  • développement des énergies renouvelables : a minima 20 % d’énergies renouvelables ;
  • confort climatique (épannelage, réduction des phénomènes d’îlot de chaleur, accès au soleil, rafraîchissement passif, etc.) ;
  • éclairage public économe ;
  • favoriser la réutilisation de matériaux sur site ;
  • 25 % d’espace paysager sur la ZAC.

Sur le plan de la construction durable :

  • traitement systématique de la 5ème façade ;
  • jardins partagés – composteurs ;
  • innovation BIOtiful Laverie (concept ICADE) : laverie partagée à chaque niveau fonctionnant avec une récupération des eaux pluviales.

Focus sur l’îlot Pré-Gaudry – Follement Gerland

Il se compose de :

  • Autour d’un jardin : A, E, F (logements en accession libre et accession prix maîtrisé) ;
  • Comme u n v illage : B , C (logements en accession sociale à prêts aidés), D (13 logements
    sociaux classiques / Alliade), G (logements sociaux classiques / Immobilière Rhône-Alpes), H (logements étudiants en Accession libre / Valority), I (31 logements sociaux avec possibilité achat / Alliade), J (logements étudiants CROUS / LMH).
    Les logements vendus à prix maîtrisé ont été labellisés Plan 3A. Ce programme dense intègre de nombreuses innovations sur les modes d’habiter :
  • local de réparation vélos : à la disposition des habitants pour entretenir et réparer leurs vélos (pompe et outils) ;
  • « Sharing Corner » : dans chaque hall, un espace permet de déposer un objet ou d’en prendre un. Notre Dame des Sans Abri récupère les objets n’ayant pas trouvé preneur ;
  • deux chambres d’hôtes sont à la disposition des habitants des cinq copropriétés (55 € la première nuit et 8 € les suivantes dans un maximum de cinq nuits) ;
  • serre végétale entretenue par le jardinier, elle accueille les semis nécessaires au jardin, les plantes des copropriétaires
    lors de leurs vacances ;
  • locaux partagés (salle commune et terrasses) situés au dernier étage de trois bâtiments ;
  • « Manager d’Immeuble » (6j/7) pour générer une vie sociale dans l’îlot et au sein de chaque copropriété. Il mettra
    également à disposition des outils mutualisés dans sa loge ;
  • jardinier (pistyles) et apiculteur (Api Environnement) également présents sur le site.

Ces services sont prévus gratuitement sur le site pendant trois ans.


Voir en ligne : Lien vers le site de la SERL