Atelier

Confort d’été : centre de dialyse à Saint-Priest-en-Jarez

& restructuration/rénovation d’un bâtiment du CD 42

L’atelier-visite porte sur des retours d’expériences d’opérations passives de la Loire, avec un focus sur le confort d’été, thématique traitée en fil rouge par VAD en 2018.

La matinée s’articule autour de présentations en salle au sein des bureaux de l’Agence Rivat puis de la visite de 2 opérations en chantier : le CD42 (restructuration et rénovation énergétique du bâtiment 22 rue Paul Petit) à Saint-Etienne et la construction d’un centre de dialyse passif à Saint-Priest-en-Jarez.

Programme

  • 8h45 : Accueil café
  • 9h : Introduction, par les organisateurs
  • 9h10 : Atelier sur le confort d’été
    • Témoignage du Groupe de travail "Evaluation" de Ville & Aménagement Durable
    • Présentation des 2 opérations visitée et focus sur le confort d’été, par l’agence Rivat, l’Atelier des Vergers, Héliasol (+ autres acteurs à confirmer)
    • Questions/réponses avec la salle
  • 10h : Visite des 2 opérations
  • 12h30 : Déjeuner réseau (optionnel)

La thématique du "confort d’été" est traitée en fil rouge par VAD en 2018, par le biais de visite (cf. visite du groupe scolaire de Grézieu-la-Varenne), groupe de travail... En particulier, une enquête « confort d’été » a été lancée en début d’année 2018 pour capitaliser les retours d’expériences du confort réel de bâtiments neufs ou rénovés.

En bref

La présentation puis la visite de deux opérations en chantier mettent en avant les leviers pour traiter le confort d’été, facteur particulièrement sensible en construction passive. Au centre de cette problématique, outre la conception bioclimatique et la gestion des apports solaires, la réalisation de forages géothermiques qui permettent de rafraîchir l’air insufflé.

Confort d’été et forages géothermiques
Pour le centre de dialyse, cinq sondes géothermiques alimenteront en fonctionnement été, par un système de by-pass, chaque batterie de géo-cooling au refoulement des 2 centrales de traitement d’air. Un complément sera néanmoins nécessaire pour les salles de dialyse avec un refroidissement à détente direct type DRV (Débit de Réfrigérant Variable). En effet, la complexité pour cette opération est de maîtriser l’apport de chaleur dégagée par les équipements de dialyse.
Pour la rénovation d’un bâtiment du Conseil départemental de la Loire datant des années 60, l’installation d’un système de huit forages géothermiques permettra de rafraichir ou de tempérer l’air neuf à l’entrée de la ventilation mécanique double flux.
A noter qu’une pompe à chaleur géothermique associée à deux forages de 99 m a été mise en œuvre dans les propres bureaux de l’Atelier d’Architecture Rivat, l’émission étant réalisée par un plancher rafraîchissant.

Une approche globale des conforts
Cette question du confort est traitée d’une manière plus globale sur les deux opérations visitées. Pour le centre de dialyse par exemple, les allèges sont abaissées pour permettre au patient alité d’avoir des vues sur l’extérieur et des patios intérieurs sont créés dans les salles de dialyse, traversant du RDC au R+1 avec mur végétal, apportent lumière naturelle et point de vue agréable.