Le 8e Cèdre : la micro ferme urbaine des Etats-Unis - Lyon (69)

Localisation
Lyon - Rhône (69)
MOA

GRANDLYON HABITAT
Le Grand Romanesco / Place au terreau (AMO agriculture urbaine)

Acteurs clés

Le Grand Romanesco (MOE paysage)

Création au cœur d’un ensemble de résidences d’habitat social, sur une surface de 1500 m², d’un centre d’initiation à la permaculture urbaine, d’une surface de maraîchage, d’un potager partagé et d’un espace expérimental consacré à la biodiversité (micro-plateforme de lombricompostage et phyto-remédiation).

Le projet du 8e Cèdre est un projet d’agriculture urbaine solidaire, pensé et animé selon les principes de la permaculture : prendre soin des gens, prendre soin de la terre et partager équitablement les ressources.

Implanté en plein cœur du 8e arrondissement de Lyon au pied de logements sociaux, il réunit sur 1600 m² d’espaces cultivés plusieurs éléments distincts mais complémentaires :

  • deux parcelles productives de micro-maraîchage
  • un jardin pédagogique permacole
  • un potager partagé
  • un espace de vie sociale
  • une zone d’expérimentation en phytoextraction (dépollution du sol par les plantes)

Ce projet pilote à but non-lucratif, précurseur au sein de la métropole lyonnaise a pour objectif de valoriser les espaces disponibles afin de participer à l’accélération de la transition écologique et à la création de la ville de demain. Il répond à des enjeux de renforcement de la mixité sociale, d’accès à une alimentation saine (locale, bio et de saison), de biodiversité en ville, de création d’emploi et d’amélioration du cadre de vie.

8e Cèdre (crédit : Le Grand Romanesco - Place au Terreau)

Dimension alimentaire

Un lien tout particulier a été tissé avec l’épicerie solidaire Epicentre, qui propose une animation par mois à ses bénéficiaires ainsi qu’aux habitants des résidences.
La création d’un marché hebdomadaire sur place, destiné aux habitants des résidences est à l’étude et en cours de discussions entre le maraîcher, Epicentre et le bailleur social.
Le rachat des invendus du maraîcher par l’antenne de la Croix Rouge du 8e arrondissement afin de les ajouter à leurs paniers solidaires est également en cours de discussion.

Dimension économique

Ce projet est financé par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (dans le cadre de l’appel à projets « Mon projet pour la planète), Grand Lyon Habitat et la Métropole de Lyon. Deux entreprises partenaires ont accepté de contribuer au projet du 8e Cèdre sous forme de dons en nature : Racine et Samse.
L’objectif premier du projet n’est pas sa rentabilité économique, mais bien son impact social. Cependant, la sélection des porteurs de projet se fait en fonction de leur capacité à proposer un modèle économique viable dans leurs activités respectives.
Le maraîcher urbain prévoit de dégager un 1⁄2 ETP (Equivalent Temps Plein) sur la surface disponible qui lui est mise à disposition. Il envisage de développer son activité sur un ou plusieurs autres projets d’agriculture urbaine, à proximité du 8e Cèdre.
L’animateur devra quant à lui de dégager 1⁄2 ETP la première année, pour aboutir à un ETP en 3e année, après une nécessaire montée en puissance.

Dimension pédagogique

Ce projet est innovant notamment grâce à la présence d’un maraîcher au pied de
logements sociaux. Le caractère intrinsèquement pédagogique de cette cohabitation nouvelle est important, puisqu’il permet aux résidents, et plus particulièrement aux enfants, de découvrir un métier et des activités la plupart du temps cachés en périphérie des villes.
Le jardin permacole et le potager partagé ont pour objectif de diffuser largement des connaissances autour du jardinage naturel, de la biodiversité et de l’agriculture urbaine auprès d’une grande diversité de publics. L’espace de vie sociale, annexe du Centre Social des Etats-Unis, sera en partie utilisé par l’animateur du jardin permacole, mais il sera aussi un lieu dédié à la promotion de la biodiversité, où d’autres associations pourront proposer leurs propres ateliers et animations.

Dimension sociale

La mixité des publics (groupes mixtes d’habitants des résidences et de particuliers venant de l’extérieur, écoles) est un point très important du projet. En effet, l’idée première est de faire venir un public du centre ville vers ce secteur excentré de Lyon, afin de favoriser les rencontres et les échanges.
Le Pôle Santé du 8e est impliqué dans le projet. Il propose un atelier par mois au cœur du jardin permacole animé par des médecins du pôle santé afin de faire un lien entre biodiversité et santé. Des habitants mais aussi des bénéficiaires du pôle santé pourront y participer gratuitement.
Le projet du 8è Cèdre s’insère dans le cadre plus large de la requalification des espaces extérieurs au sein des résidences Eugène André et Paul Cazeneuve (MOE : Passagers des Villes). Les enjeux liés à cette requalification sont importants, et participent de façon notable à l’amélioration du cadre de vie.

Dimension environnementale

Dans le cadre du PEDD (Plan d’Education au Développement Durable) de la Métropole de Lyon, le 8e Cèdre et GLH ont créé le Défi Biodiversité, en lien avec l’association Arthropologia et les Archives Municipales de Lyon. L’objectif est de créer un parcours sous forme de jeux et d’énigmes, destiné aux adultes et aux enfants, afin de répertorier la biodiversité au sein du quartier et de découvrir son évolution au fil des années.

Photos
DSCN7517
DSCN7516
DSCN7510
DSCN7508
DSCN7505
DSCN7497
DSCN7512
DSCN7494
DSCN7491
DSCN7487
DSCN7484
DSCN7482