Ilot 6 ZAC des Girondins : habiter une ferme urbaine - Lyon (69)

Localisation
Lyon - 7e arrondissement - Rhône (69)
MOA

SERL

Acteurs clés

Alliade Habitat (MOE)
Rémi Junquera (Doctorant en Architecture basé chez Tangram Architectes)
Ma Ville Verte (AMO en agriculture urbaine)
TRIBU (BE environnement)
LASA (BE acoustique)

En mars 2019 la Métropole de Lyon a désigné Alliade Habitat pour la réalisation d’un projet innovant de ferme urbaine au niveau de l’ilot 6 de la ZAC des Girondins à Lyon 7e, au croisement de la rue des Girondins et de la rue Félix Brun.

Alliade Habitat a souhaité expérimenter sur le territoire de la Métropole de Lyon, un projet innovant de « Ferme Urbaine » intégrée dans un projet de logements neufs.

Ce projet s’intègre dans le cadre d’un partenariat avec l’école d’architecture de Lyon, la chaire « Habitat du futur » ainsi qu’un doctorant en architecture.

Objectifs :

  • Construire durablement une ferme urbaine dans un ilot de logements
  • Réaliser une opération de logements avec une grande mixité : locatif social (familiaux et logements étudiants), accession sociale

Avancement

Depuis plus d’un an Alliade Habitat travaille en étroite collaboration avec Rémi Junquera, Doctorant en Architecture basé chez Tangram Architectes, Ma Ville Verte et les bureaux d’études TRIBU et LASA dans le but de définir un cahier des charges des prescriptions agricoles.

Ce cahier des charges sera le fil conducteur des équipes de Maîtrise d’Œuvre répondant au concours lancé par Alliade Habitat durant l’automne 2020.
Les prescriptions/règles imposées par la ZAC des Girondins seront également à respecter.

Après le lancement d’un concours de MOE fin octobre 2020, ce dernier sera désigné en février 2021. Le permis de construire sera déposé en juin 2021, pour un démarrage des travaux prévu à l’été 2022 et une livraiso en décembre 2024.

Programmation

Un projet mixte constitué de :

  • Environ 120 logements neufs
  • Des locaux d’exploitation en RDC
  • Une ferme urbaine professionnelle et des jardins en cœur d’îlot

Détails des surfaces des logements et locaux d’activité :

  • 47% de locatif social (15 logements PLS, 45 logements PLUS / PLAI)
  • 50% d’accession sociale / PSLA (60 logements)
  • 3% de locaux d’activités (dont 50% dédié à la ferme urbaine)

Détails de la ferme urbaine
Environ 750 m2 de maraîchage répartie de la façon suivante au niveau des toitures terrasses :
150 m2 de serre agricole
600 m2 de jardin maraîcher
Un exploitant agricole cultivera la surface de maraîchage et 50 m2 de locaux d’activité lui seront attribués afin de vendre sa production

Fonctionnement de l’exploitation agricole

Ma Ville Verte est l’AMO d’Alliade Habitat et assurera durant les 3 premières années le lien direct avec l’exploitant agricole :

  • Etudes de faisabilité
  • Cahier des charges & travail avec la MOE
  • Montage du modèle économique
  • Mise en place des circuits de distribution
  • Recrutement du maraicher
  • Implication des habitants
  • Suivi de l’exploitation les 3 premières années

Alliade Habitat est propriétaire des surfaces exploitées dans le cadre de la ferme urbaine.

Techniques de culture

En terre :

  • Recréer un écosystème du sol riche et vivants à l’échelle des contenants de culture.
  • La vie du sol avec une microfaune active permet d’améliorer la fertilité et donc les rendements ainsi que la qualité des récoltes.
  • Cultures en terre car celles-ci possèdent une inertie conséquente.

En hydroponie sous serre :

  • Augmente la production au m² + économies d’énergie.
  • Les colonnes : production de légumes feuilles => gain de surface au sol + optimisation des surfaces de culture.
  • Les cultures sur table => production d’une + grande variété de légumes : tomates, poivrons, courgettes, etc.

Des variétés locales et anciennes

Espèces locales :

Une attention particulière est portée à la sélection d’espèces potagères locales, historiquement implantées dans ce territoire, adaptées aux conditions climatiques de la région et ayant une renommée actuelle ou faisant partie d’un patrimoine oublié à revitaliser.

Exemples : Tomates Monstrueuses de Lyon ou Melon La table des délices

Espèces fragiles :

Les espèces fragiles et difficiles à transporter sont également favorisées dans les jardins du maraîcher. Ces végétaux permettront de compléter la gamme des produits.

Exemples : Fraises, framboises, tomates…

Circuits de distribution et modèle économique

Plusieurs circuits de distribution ont été pensés :

  • Vente d’aromates à des restaurateurs
  • Vente directe de légumes aux habitants depuis le local

Vente de la production :

  • Production à forte valeur ajoutée
  • Légumes diversifiés au sein d’un magasin de producteurs

Ventes de services :

  • Animation du cœur d’ilot
  • Formations au maraichage

Un préfiguration des hypothèses économiques est rendue possible grâce à l’installation d’une micro-ferme temporaire à la Halle Girondins pendant 2 ans (500m2 au sol en bacs) :

  • Implication des habitants du quartier
  • Création de circuits de distribution ultra locaux
  • Vente directe aux riverains et aux restaurants locaux
  • Validation et ajustements du modèle économique

Expérimentation agronomique :

  • Test de différents supports de culture
  • Gestion raisonnée de l’eau
  • Evaluation des rendements par variétés

Volet pédagogique et sensibilisation

Entretien :

  • Accompagnement à la création d’un groupe d’habitants impliqués dans la gestion du jardin
  • Formation des habitants au jardinage écologique
  • Autonomisation des habitants

Animation :

  • Ateliers pédagogiques de sensibilisation
  • Thématiques autour transition écologique et alimentation