Le Champ à Confluence - Lyon (69)

Localisation
Lyon - Rhône (69)
MOA

SPL Lyon Confluence aménageur

Acteurs clés

BASE - Arcadis - ON - EODD - Bruit du frigo (équipe de MOE)
François Grether, Michel Desvigne, Herzog & de Meuron, Atelier Ruelle (urbanistes paysagistes)

Au cœur de l’agglomération lyonnaise, le quartier Confluence se situe au Sud de la presqu’île de Lyon. Issu d’un territoire industriel, Confluence deviendra un quartier de ville durable grâce à un projet ambitieux sur un vaste territoire de 150 ha - dont 70 ha mutables.

La SPL Lyon Confluence est l’aménageur. Ce dernier conduit les études urbaines, techniques, économiques, sociales, etc. (+ de 100 prestataires externes), acquiert les terrains, définit les cahiers des charges (programmation, architecture, prescriptions environnementales) et commercialise les charges foncières. Il a la compétence de maîtrise d’ouvrage des travaux d’espaces publics et communique, concerte et participe au rayonnement international du Grand Lyon.

Etat d’avancement :

  • Phase 1 : 2003 - 2018 (réalisée à 95%) : 41 ha / 420 000 m² dont 22,5 ha pour les espaces publics
  • Phase 2 : 2012 - 2030 : 35 ha / 420 000 m²
  • Perrache - Ste-Blandine : 5 ha / 130 000 m²

Le projet s’échelonne jusqu’à la fin de la concession de la SPL, en 2025.

Approche humaine et sociale

10 000 personnes vivent actuellement sur le quartier, le projet permettra d’accueillir 16 000 habitants à terme.

Le projet vise une mixité des publics avec 43% de bureaux, 35% de logements privés, intermédiaires et sociaux, 12% d’équipements et 10% de commerces. Des touristes, visiteurs événementiels et autres usagers sont également attendus.

Le Champ accueillera de nombreux usages - ludiques, sportifs, reposants - avec différents points d’intensité :

  • Aire de jeu attractive (ateliers co-conduit avec les enfants du quartier)
  • Plantation d’une haie arbustive avec les habitants
  • Station mue, un lieu hybride et évolutif : outil de travail pour l’innovation participant à la préfiguration et à l’animation du projet et lieu de détente et d’appropriation libre (ateliers de concertation, ateliers avec des classes, exposition, foodtrucks, pique-nique, visites, concerts, jeux, accueil, débat, scolaires, cuisine ouverte, sieste, etc.)

Santé - confort et bien-être

Le mobilier urbain du Champ est à usage ludique, sportif ou reposant, il est parsemé dans des espaces publics généreux et variés.

Le projet constituera une oasis urbaine, grâce à la création d’espaces verts, de lieu d’apaisement et de ressources à proximité du quartier du Marché, permettant de renouer le contact avec la nature.

Enfin, il contribuera à lutter contre l’effet de l’ilot de chaleur urbain, grâce à des espaces d’ombrage et de fraicheur (mobilier et canopée), et à un choix des matériaux de sols selon l’albedo.

Environnement

L’économie circulaire est mise en avant dans ce projet, avec une attention particulière donnée à la reconstitution d’un sol fertile (projet Terre fertile 2.0), au mobilier, à l’aire de jeux, au béton (recyclé) et à la préfiguration des usages du champ de la Confluence.

Egalement, l’opération souhaite encourager la biodiversité en renaturant le site grâce à une palette d’essences locales et moins allergisantes.

Le Champ de confluence s’intègre dans un paysage métropolitain, à la lisière de la nature et de la ville, avec l’implication des services techniques de la ville et de la métropole, l’intégration dans le plan Canopée de la Métropole et dans la Charte de l’Arbre.

Les eaux de pluie sont gérées à la parcelle.

Approche économique

Aujourd’hui, 14 000 personnes travaillent sur le quartier. A terme, le projet vise à accueillir 25 000 emplois.

L’aménagement est continu sur les parcelles privées en continuité avec les allées publiques afin de répartir les cout liés au paysage (constructibilité 30 % de la parcelle).

Couts aménagements (travaux) en mai 2019 – hors impacts pollution :

  • de préfiguration environ 100 €HT/m²
  • des espaces publics environ 200 €HT/m²
  • des parcelle privée environ 170 €HT/m²

Participation ECOCITE : expérimentation de fabrication d‘un sol fertile – à hauteur de 360k€HT


Voir en ligne : Présentation revue de projet