Atelier

4ème édition du OFF du DD

Depuis 2012, le Off du Développement Durable distingue les initiatives écoresponsables les plus novatrices, tant en architecture qu’en urbanisme. Des projets pionniers mais aussi des démarches audacieuses, des méthodes, des modes de conception ou encore des modes de faire à haute valeur ajoutée sociétale.

Les quatrièmes rencontres participatives du OFF du DD ont donné lieu à de nombreux échanges autour des 26 opérations retenues, regroupées en quatre ateliers : Paysage frugal, Penser local, Techniques frugales, Vivre ensemble. Des films décrivant les projets étaient présentés simultanément dans les 4 villes et les projections étaient suivies pour chaque atelier, d’un débat et
d’une séquence interactive.

Les cahiers du OFF 2017 qui décrivent ces opérations, ainsi que les films réalisés sur chacune d’entre elles, sont visibles et téléchargeables sur le site du OFF, www.leoffdd.fr

Une nouveauté 2017 : le contenu du OFF du DD approfondit 2 nouveaux thèmes, le frugal et le paysage. les 3 précédentes sessions ont fait émerger un panel d’une centaine d’opérations, qui dessinent une certaine vision du bâtiment « pionnier ». Sur cette base, les organisateurs décident de lancer l’appel à projets autour de la frugalité et de l’ouvrir aux projets de paysage.

Parmi les 150 réponses à l’appel à projets, le travail des commissions régionales, puis interrégionale composée de représentants des organisateurs et de 3 personnalités (Dominique Gauzin-Müller, Laure Planchais et Stéphanie Durniak a conduit à la sélection de 26 projets (plus 11 opérations remarquées).

Les opérations témoignent de la richesse d’une production écoresponsable, répartie sur l’ensemble des territoires, souvent sur de petites opérations qui préfigurent les standards de demain.

Paysage frugal

Cette année, 6 opérations ont permis d’approcher ce que peut être un paysage frugal, dans sa relation au territoire et à ses habitants, avec notamment la réutilisation voire le recyclage des ressources du site, mais également des solutions adaptées à son entretien futur.

  • Valorisation écologique collective du mont Brouilly à Odenas et Saint-Lager (69) – Samuel Auray (paysagiste)
  • Étude agricole et paysagère de la plaine de Montjean à Rungis (94) – Agence L’Anton (paysagiste)
  • Le jardin enchantié, requalification du square Contenot- Decaen à Paris (75) – Jean Michel rameau (paysagiste)
  • Parc évolutif sur le site des anciennes aciéries GIAT à Saint- Chamond (42) – In Situ (paysagiste)
  • Aménagement de la promenade des Berges de l’A6a à Gentilly (94) - – Atelier Patrick Bertrand et agence AUPA(architectes)
  • Cimetière paysager à Durtal (49) – agence TALPA (paysagiste)

Penser Local

La relation au territoire était omniprésente cette année. C’est d’abord l’adaptation au climat local, méditerranéen, tropical, montagnard…Mais, c’est aussi le choix difficile d’utiliser les matériaux locaux : la pierre plus chère que celle importée, la collectivité qui prépare le chantier, plusieurs années à l’avance à partir de l’exploitation des forêts communales… Ce sont encore des projets qui témoignent de réflexions sur l’utilité de
l’équipement projeté pour le territoire : beaucoup de projets mettent en oeuvre des pratiques innovantes de tourisme ou de loisir, notamment en milieu rural. C’est enfin la mobilisation des acteurs locaux, entreprises, associations, citoyens autour d’un projet.

  • Siège du Parc naturel régional des Alpilles à Saint-Rémy-de-Provence (13) – Bresson Schindlbeck (architectes)
  • Maison du tourisme du Queyras à Château-Ville-Vieille (05) - Garcin-Coromp (architectes)
  • Conciergerie rurale à Medeyrolles (63) - Fabriques (architectes)
  • Centre équestre du lac des Sapins à Cublize (69) – Fabriques (architectes)
  • Collège de Païamboué à Koné, Nouvelle-Calédonie – Frassanito, Berthier et Kad’h (architectes)
  • Siège du Parc national de la Guadeloupe à Saint-Claude, Guadeloupe – atelier 13 et ACAPA (architectes)

Technique frugale

Les débats ont témoigné de la révolution qui se prépare dans les techniques et les matériaux. Pas de bâtiment connecté, pas de techniques complexes en mise en œuvre et en entretien. Mais une véritable technicité est présente dans tous les
projets, simple, réfléchie, utile, non polluante et non gaspilleuse, facilement réparable,
modulable et recyclable. Elle permet de réduire, voire d’éviter les consommations de
ventilation, de rafraîchissement ou même de chauffage. Dans le domaine des matériaux,
certains sortent de la marginalité et on les retrouve dans la plupart des projets : le bois bien sûr, les isolants biosourcés évidemment, mais aussi, cette année, la terre crue.

  • Musée du vin et Académie de guitare à Patrimonio (20) – Gilles Perraudin (architecte)
  • Transformation d’une forge en office de tourisme à Courthezon (84) – Brice Maggio et Aurélie Guichard (architectes)
  • Quatre logements sociaux en béton de chanvre à Paris North By Northwest (architectes)
  • Conservatoire européen des échantillons de sols à Orléans (45) – Design&architecture et Bruno Marielle (architectes)
  • Maison des étudiants de Marne-la-Vallée à Champs-sur-Marne (77) – Bélus & Hénocq (architectes)
  • Pré-Fabrique de l’innovation à Villeurbanne (69) – Z architecture (architecte)
  • Rénovation de la maison Mauvestis à Marseille (13) – Joëlle Burle (architecte)
  • Transformation d’une Salle à tracer en agence d’architecture à Nantes ( 44) – AIA (architecte)

Vivre ensemble

La recherche de plus de collectif conduit à des opérations d’habitat participatif où les
habitants sont maîtres d’ouvrage, mais aussi à des opérations plus classiques, qui ont mis en oeuvre des modes de faire participatifs : participation des futurs utilisateurs de l’opération, bâtiment ou morceau de territoire : concertation, co-conception, chantiers participatifs…

  • La Ferme du Marais Girard à Brétignolles-sur-Mer (85) – TICA(architectes)
  • École La Davalade à Monoblet (30) – L’entrelacs, Archistem et Atelier PFS (architectes)
  • La Ruche, onze logements participatifs à Bègles (33) – Dauphins (architectes)
  • Terra Nostra et HabiTerre&Bois à Grenoble (38) – Actis (maître d’ouvrage)
  • Requalification de la cité Paul-Boncour à Bordeaux (33) - atelierphilippemadec (architectes)
  • Court-Circuit, atelier de transformation de légumes bio à Saint-Herblain (44) – Mabire-Reich (architectes)

Voir en ligne : Lien vers le site ressource : OFF du DD